L’Europe est à l’heure de l’humour Tchèque

L'exposition Entropa "Les préjugés" présentée à Bruxelles stéréotype les travers de chacun des pays membres de l'Europe.

La France en grève - Exposition Europe Entropa sous la présidence Tcheque jan 2009
La France est comme il se doit : En grève !

Chaque présidence de l' UE installe à ses débuts une œuvre d'art dans le hall du bâtiment du Conseil, où ont lieu les sommets européens et les conseils des ministres des 27 Etats membres.

« Les stéréotypes sont des barrières qu'il faut faire tomber », expliquent les Tchèques.

L'oeuvre représente certains pays de façon douteuse ou désobligeante, voire avec mauvais gout, comme par exemple :

  • La carte de la Bulgarie est recouverte par des toilettes à la turque,
  • Les Pays-Bas sont noyés sous les flots d'ou ne dépassent que 5 minarets,
  • L' Italie en terrain de football ou chaque joueur tient un ballon en guise de cache sexe...

Censure

Sous la présidence de l’Europe par Vaclav Klaus, il est à craindre « …que les pays concernés n'apprécient pas le sens de l'humour tchèque… », commente ton à Bruxelles.

On fait la grève d’abord, on discute après

Toujours est-il que la grève des agents de la SNCF qui a totalement bloqué hier la gare Saint Lazare, prenant en otage les 450 000 voyageurs, usagers du train, qui transitent chaque jour par cette gare, ainsi que celle d’aujourd’hui des agents de la RTM à Marseille - 350.000 marseillais sans métro, ni bus, ni tramway - ne démentiront pas cette caricature, malheureusement assez réaliste.

Même si rien ne peut excuser, ni justifier les agressions - que nous condamnons tous - qui ont déclenchées la grève de la gare St Lazare et celle de la Régie des Transports Marseillais. Il n’en demeure pas moins qu’en France nous avons la culture de la grève reflexe. "On fait la grève d’abord, on discute après."