Manifestation via Facebook - Réseaux sociaux et Démocratie virtuelle Un nouveau mode d’information, plébiscité par les jeunes générations, est né ; hors du contrôle des média classiques (presse, télévision, radio…) et des pouvoirs publics.

Démocratie interactive, démocratie d’influence… et réseaux sociaux

Souvenons-nous de l’influence importante des blogs et autres forums Internet lors du vote NON au référendum de 2005 sur la constitution européenne.
Plus récemment divers sites contre le vaccin de la grippe A H1N1 ; ont contribués, en France, au succès (très relatif) que l’on sait de la campagne de vaccination ;-)

Les réseaux sociaux, Facebook, MySpace, Twitter, Youtube…ou chacun participe, en étant à la fois lecteur, auteur, puis parfois acteur, comme par exemple lors de rassemblement manifestations spontanées avec des débordements possibles ; pourraient s’avérer inquiétants si le maître mot devenait uniquement « sur-réagir » sans trop réfléchir et décider avant d’agir.

Ces réseaux sur Internet peuvent aussi d’influencer les choix du consommateur-citoyen, en organisant par exemple le boycott (justifié ou non) de produits ; ou annihiler la communication et la crédibilité d’organismes officiels et services de l'état.

Diffusés très largement, capables d’influencer, de fédérer et de rassembler rapidement ; les sites communautaires et réseaux sociaux, pourraient donner une amplification et une audience exagérée aux lobbies, extrémistes politiques ou religieux, sectes… ou simplement nous  envahir par encore plus de publicité et de marketing commercial.

Dans une société individualiste, ou l’accomplissement de soi et le bien-être semble être les seules valeurs, espérons que la démocratie participative ne devienne pas un jour simplement une démocratie virtuelle, ou chacun dans sa bulle croyant « refaire le monde », se défoulant sur son clavier et vivant par procuration ; s'éloignerai des réels centres de décision politique… Pour longtemps… Avec un risque de démocratie répressive !

Un équilibre reste à trouver pour intégrer ces nouveaux média, pour que les mots débattre, participer, décider, voter gardent (ou reprennent) tout leurs sens.

* * *

Où l'on cause de la difficulté et pourtant la nécessité de surveiller et contrôler l'Internet...