Bilan de l’année 2010

Firefox premier navigateur web devant Internet Explorer 1

Le navigateur Firefox se classe devant Internet Explorer en Europe depuis décembre 2010 !

On assiste depuis plusieurs années au déclin manifeste d’Internet Explorer.

Le navigateur IE de Microsoft n’est plus le leader incontesté du Web. Firefox, le populaire navigateur libre développé par Mozilla, avec 38.11% de part de marché, est devenu le premier navigateur dans les pays européens à la fin de l'année 2010.

Las de se voir pratiquement imposer Windows lors de l’achat d’un ordinateur (hormis les rares Mac), les utilisateurs sont maintenant, de plus en plus nombreux à se tourner vers des navigateurs (browser) alternatifs. Cette tendance s’est accrue, depuis que le choix du navigateur par défaut 2 dans Windows, a été imposé par la commission européenne à Microsoft, pour des raisons de concurrence (mars 2010).

La grande force du navigateur open source FireFox, outre sa stabilité, sa sécurité et sa rapidité, ce sont les milliers de modules complémentaires, qui permettent tout aussi bien de s’affranchir des publicités Flash (Javascript…), que de naviguer discrètement ou de télécharger quasiment tout ce que l’on veut. La très large et innovante communauté de développeurs du logiciel libre, apporte ainsi des avantages incontestables à Firefox.

D'un monopole à l'autre ?

Mais il faut aussi noter la popularité croissante de Google Chrome, qui parvient à s’accaparer près de 10% de parts de marché sur la seule année 2010. Assurément efficace, Chrome bénéficie de la puissance de feu incontestable du moteur de recherche quasi monopolistique qu’est Google (90% des accès mondiaux) ; qui ne manque pas de proposer son navigateur maison, parfois avec insistance.

Que nous réserve 2011 ?
En plus des
taxes et de la TVA sur la télévision par Internet, bien sûr.

Peut-être les internautes les plus conformistes 3 passeront-ils un jour du monopole de Windows à celui de Google ; plus vite qu’on ne le croit. En 2011, en 2012…  :(

A noter, que assez marginaux, les navigateurs Opera et Safari restent en bas du classement avec moins de 5% d’utilisateurs.

  1. Source Statcounter
  2. Un écran spécial, le Ballot Screen, permet aux utilisateurs du système d'exploitation Windows (XP, Vista, 7 Seven) de choisir leur navigateur par défaut parmi une liste de navigateurs.
  3. Les utilisateurs novices ou peu téméraires en informatique ont plutôt tendance à laisser en place les logiciels par défaut. On constatait jusqu’à présent que Monsieur et Madame Toutlemonde passaient moins facilement à Firefox que le Geek branché du coin. Mais la tendance est peut-être en train de changer…Qui va en profiter ? Firefox ou Google Chrome ?

* * *